GALERIE >
ACTUALITÉS
2021  2020  2019  2018  2017  2016  2015  2014  2013  2012  2011  2010  2009  
> Eau potable, Eau très froide, Granville, Livres pour Noël et...
Iqaluit privée d'eau potable !

Depuis maintenant 2 semaines, la capitale du Nunavut et ses plus de 8000 habitants sont privés d'eau potable.
Celle-ci est en effet polluée par des hydrocarbures, dont l'origine reste inconnue.
Les habitants se plaignaient d'une mauvaise odeur de l'eau, dès le début du mois d'octobre, mais les services de la mairie certifiaient que tout allait bien. Depuis des tests ont confirmé la présence élevée d'hydrocarbures dans un réservoir d'eau qui alimente Iqaluit.
Une enquête est actuellement en cours pour comprendre l'origine de la pollution et essayer d'y remédier.
Le maire évoquait la possibilité que le dégel du permafrost ait pu abimer le réseau d'aqueduc...
Mais il semble que ce soit dû à un déversement de carburant dans une zone proche du réservoir d'eau.
Sur place, les habitants sont inquiets. Ils espèrent que l'eau consommée durant plusieurs jours avant l'état d'urgence n'aura pas de répercussion sur leur santé !
Pour fournir de l'eau buvable aux habitants, des Boeing 767 apportent de l'eau avec l'aide de l'armée. Cette eau est ensuite distribuée aux habitants sur des lieux de dépôt. Ce qui est compliqué pour ceux qui n'ont pas de véhicule ou qui ont des difficultés à se déplacer.
Espérons que ce problème sera rapidement réglé...
Pour mémoire, rappelons qu' une bouteille d'eau à Iqaluit peut coûter 5 fois plus cher que dans le sud du Canada !

Plongez-vous en eau très très froide...
Nous vous proposons de découvrir un plongeur en apnée, imprégné de contes arctiques, qui a réalisé son rêve d'enfant !
Dans un village inuit canadien, Laurent Marie (apnéiste) et son frère Vincent (cinéaste) partent sur les traces de la légende du narval.
Ils vont partager des moments de vie, rencontrer des artistes mais aussi faire découvrir la plongée aux enfants inuit téméraires...

Voyage poétique incroyable, le film documentaire "Les harmonies Invisibles " a déjà obtenu de nombreux prix dans les festivals
- Prix spécial du jury au Festival des Mondes Sous-Marins de Trebeurben
- Prix Ushuaïa TV au Festival Ecrans de l'Aventure
- Prix de la création artistique pour Inukshuk, le film d'animation qui accompagne le film lors de la clôture de l'Eté Polaire....
Il a aussi été, entre autres, présenté lors du journal de 20h de France 2 le vendredi 29/10/21

Ce film de 77 minutes est accompagné par des documentaires, dont la rencontre avec l'artiste inuit Andrew Qarpik et d'un film d'animation.
Nous avons la chance de disposer à la galerie de quelques DVD des " Harmonies Invisibles ", un très beau cadeau de Noël à se faire ou à offrir (prix 20 euros).
Semaine Groenlandaise à Granville : "Aluu" (bonjour)

Organisée par le comité de jumelage Granville/ Uummannaq, du 9 au 19 novembre à Granville, le festival d'art et culture vous proposera de nombreuses activités et spectacles, conférences et expositions...
Découvrez le Groenland !
Lieux : Médiathèque de Granville, Théâtre de l'Archipel....

Bientôt Noël : une sélection de livres, dans toutes les bonnes librairies :
- Croc fendu de Tanya Tagaq. La très grande chanteuse inuit nous conte son enfance.
Au Nunavut à la fin des années 1970, l'histoire d'une petite fille qui devient femme.
Ennui, intimidation, alcool, violence sourde, menace, courage... Cette chronique des jours terribles mêlant descriptions hallucinées et plongées intimistes ne vous laissera pas indemne...

- Annie Muktuk et autres histoires de Norma Dunning , romancière inuit qui nous propose des instants de vie de la réalité inuit, des récits tranchants et plein d'humour.

- Kamik : chasseur au harpon de Markoosie Patsauq. Premier roman écrit par un Inuit en 1969. Traduction de 2021.
Un ours attaque un campement...

- La série de polar : Qaanaq, Disko et Nuuk L'auteur français Frédéric Mars, sous le pseudonyme de Mo Malo, nous entraine dans les aventures de l’enquêteur Qaanaaq Adriensen au Groenland.
A ne pas manquer !

- Les chiens de Pasvik d'Olivier Truck (pas inuit mais arctique...)
Mafieux, petits trafiquants, éleveurs Sami nostalgiques, politiciens sans scrupules et chiens perdus... au coeur de la 4ème enquête de la police des rennes !
Olivier Truc raconte le pays Sami avec un talent irrésistible.

- Sans oublier "De pierre et d'os" de Bérangère Cournut, les "Racontars Arctiques" de Jorn Riel, "Une femme dans la nuit polaire" de Christiane Ritter....

Vous avez lu de bons livres "arctiques" ? N'hésitez pas à nous les faire découvrir !

Et aussi, disponibles à la galerie à partir du 5 novembre
- " Arctique, Culture et Climat" du British Muséum.
Edition Paulsen, format 23 x 25 cm, 322 pages, plus de 300 photographies, 39.90€

Et en novembre un cadeau sera offert pour tout achat supérieur à 200 euros...
Groenland, Météorite, Mammifère, Livre
Connaissez-vous le Groenland ?

Bien qu'appartenant physiquement à l'Amérique du Nord, le Groenland est politiquement et culturellement rattaché à l'Europe.
Deuxième plus grande île du monde après l'Australie, sa surface est d'environ 4 fois celle de la France.
Mais les trois quarts de son territoire sont couverts par une calotte glaciaire.
Et celle-ci commence, grâce aux radars, à pénétration de glace et autres technologies numériques, à révéler ses secrets !

- Découvert en 2013, le plus long canyon du monde est sur la côte nord-ouest et s'étend sur plus de 700 kilomètres de long, avec jusqu'à 800m de profondeur et 6 kilomètres de large !

- Mais ce n'est pas la seule partie accidentée identifiée : une chaîne de montagnes côtière entoure une dépression au centre.
Avant la glaciation, il y a quelques millions d'années, un immense lac existait.
Mais pour accéder à ce que pourraient donner comme informations les éléments situés au fond du lac, il faudrait creuser à plus de 1.8 kilomètre de profondeur !

- la Nasa a découvert en 2018 un cratère géant d'impact d'une météorite de plus de 30 km de large (plus grand que Paris) sous le glacier d'Hiawatha au nord-ouest, ainsi qu'un autre impact à proximité.

Météorite suite

Une météorite avait percuté le nord-ouest du Groenland il y a environ 10 000 ans au Cap York.
Cette météorite, majoritairement en fer (92% de fer et 8 % de nickel) était utilisée par les inuit comme source de métal, probablement depuis le VII ème siècle.
En 1818, l'explorateur John Ross avait rencontré un groupe d'inuit qui n'avait jamais été en contact avec des occidentaux. Il avait été très surpris de voir qu'ils avaient des harpons et couteaux en métal.
Ross avait compris que cela provenait d'une météorite, mais les inuit n'avaient pas voulu lui dire où elle se trouvait.
Entre 1818 et 1883 cinq expéditions cherchent sans succès cette météorite !
Les fragments sont finalement localisés en 1894 par Peary. Il passera 3 ans à les déplacer et les charger, allant jusqu'à construire un chemin de fer jusqu'au navire qui les emportera, sans l'accord des inuit, au Musée Américain d'histoire Naturelle à New York à qui Peary les a vendu..
Le fragment principal mesure 3.4 m de long sur 2m de large et 1.7 de haut et pèse plus de 30 tonnes.
Savez-vous quel est le mammifère le plus présent en Arctique ?

Nous aurions tendance à penser au caribou, au boeuf musqué... mais non !
Bien plus petit...
Alors renard ou loup ?
Non encore plus petit...
Le mammifère le plus représenté est le lemming , dont il existe plusieurs espèces en Arctique canadien.
Mais ces animaux font se poser de nombreuses questions aux chercheurs, qui n'ont pour l'instant pas encore d'explication à l'augmentation et la diminution cyclique de leurs populations.
Ces petits animaux à fourrure sont absolument nécessaires à la vie en Arctique, étant à la base de la chaîne alimentaire de nombreux prédateurs, comme les harfangs des neiges, faucons, renards, loups et même ours polaires.
Les lemmings vivent et se nourrissent des plantes sous la neige en hiver, mais sont plus vulnérables lors de la fonte au printemps.

En 1958 un documentaire de Walt Disney "Le désert de l'Arctique" avait faussement attribué cette baisse spectaculaire tous les 4 ou 5 ans à un suicide collectif des lemmings... ce mythe a été réfuté mais les experts ont encore des difficultés à expliquer ces importantes variations.

Après des suivis de plusieurs années, le chercheur Dominique Fauteux, du Musée Canadien de la Nature, se dit néanmoins inquiet du réchauffement climatique. Avec des hivers plus doux, le gel et le dégel peuvent créer une croûte dure sur la neige, ce qui compliquera la tâche des lemmings pour la creuser afin de se nourrir ou s'abriter.

Livre " Arctique, Culture et Climat"
d'Amber Lincoln, Jago Cooper &Jan Peter Laurens Loovers et le British Muséum

Plongez dans le mode de vie, les échanges, pratiques ancestrales, routes commerciales... des peuples arctiques, avec ce magnifique livre collectif de spécialistes et universitaires, en partenariat avec le British Muséum.
Très richement illustré, l'ouvrage dévoile les collections du British Museum, ainsi que des œuvres, objets et artefacts, afin de raconter en images l'histoire des peuples de l'Arctique.

Edition Paulsen, format 23 x 25 cm, 322 pages, plus de 300 photographies.
Un très beau cadeau de Noël !
Disponible à la galerie à partir du 21 octobre, au tarif de 39.90€
N'hésitez pas à réserver votre exemplaire !
> Pluie au Groenland, Plage, Pitaloosie Saila, Été Polaire
Pluie au centre du Groenland

Un puissant flux d'air venant du sud-ouest apportant une masse d'air chaud et humide a provoqué le dégel de la couche superficielle jusqu'au sommet de l'inlandsis !
Le 14 août, la station de recherche Summit de la National Science Fondation, située à plus de 3000m d'altitude, a enregistré une température positive durant une dizaine d'heures.
Depuis le début des mesures en 1989, ce n'est que la quatrième fois que les températures sont supérieures à zéro. Mais grâce aux carottages, les données sur des dégels antérieurs existent. En effet, lorsque la neige fond, la pellicule d'eau qui regèle ensuite est très visible dans les carottages. Ce qui permet aux scientifiques de savoir qu'il faut remonter à la fin des années 1800 pour retrouver ces conditions.

Mais contrairement au dégel, c'est la première fois que de la pluie est observée au sommet de la calotte glacière, où il fait en général bien trop froid pour que l'eau tombe sous forme liquide.
Mi-août, cette pluie a concerné une très large part de l'inlandsis groenlandais.
"Même si cet évènement n'a pas un impact énorme, il est révélateur de l'intensité croissante de la fonte au Groenland" a déclaré le glaciologue Ted Scambos de l'Université du Colorado à Boulder, qui travaille sur ce sujet.
............

Et pendant ce temps-là... à Kuujjuaq on va à la plage !

Situé au Nunavik, partie nord du Québec, Kuujjuaq est un village d'environ 3 000 habitants.
Avec une température de 28°C avec un ressenti de 34 en raison de l'humidité, mardi 17 août, la plage a donc été le lieu de retrouvailles de nombreux habitants, peu habitués à ces chaleurs !
Disparition d'une des plus célèbres artistes de Cape Dorset : Pitaloosie Saila (1942/2021)

En juillet, le village de Cape Dorset a perdu une de ses figures emblématiques, artiste bien connue, pionnière de l'art contemporain, ainée respectée, mère généreuse qui s'occupait de sa famille élargie, femme du non moins connu sculpteur Pauta Saila (décédé en 2009).
Pitaloosie avait passé son enfance dans divers hôpitaux du sud, pour y traiter ses problèmes de tuberculose. Elle y avait perdu son inuktitut (langue inuit) mais y avait appris l'anglais, ce qui lui a ensuite permis de communiquer facilement au sujet de son travail.
Rentrée à Cape Dorset en 1957, où elle a dû réapprendre sa langue, Pitaloosie s'est engagée dès 1958 dans les arts graphiques, faisant preuve d'innovation et de talent.
Ses œuvres ont de nombreuses fois fait partie de la collection annuelle d'estampes de Cape Dorset depuis 1968.
Des postes canadiennes, qui ont créé un timbre, à Amnesty International, qui a publié une carte de Noël avec un de ses dessins, son travail a été reconnu dans le monde entier et fait partie des collections de nombreux musées.
Pitaloosie a aussi été nommée à la prestigieuse Royal Academy of Arts du Canada.
Nous n’oublierons pas cette femme exceptionnelle.

Dernières dates pour une "Introduction à l'art inuit".

Nous avons le plaisir d'avoir été labellisés "Été polaire".
Dans ce cadre, nous vous proposons une "Introduction à l'art Inuit", mini conférence gratuite qui se déroulera à la galerie, sur plusieurs dates (voir ci-dessous).
D'une durée d'environ une heure, cette présentation permettra de découvrir des pièces archaïques, des œuvres contemporaines, mais aussi leurs matériaux, leurs styles, les artistes les plus connus...
La réservation sera obligatoire, par téléphone au 01 42 77 39 12.
En Septembre
- Vendredi 10 à 18h
autres dates complètes....
> Été Polaire, Bibliographie, Conférence, Fermeture annuelle
Été Polaire en France

Pendant quatre mois, du 10 juin au 10 octobre 2021, l’Été polaire veut célébrer la magie, la richesse et les enjeux de ces mondes polaires, avec plus d’une centaine de rendez-vous culturels, scientifiques, éducatifs, géopolitiques ou encore gastronomiques... à ne pas manquer!

- Dans 26 villes partenaires, l'exposition "La banquise sans dessus dessous" avec 52 photographies de Laurent Ballesta et Vincent Munier (2 photos par ville, le plus souvent sur la façade des mairies) sera présentée jusqu'au 10 octobre.

- Les soirées de l'été polaire : tous les mercredis jusqu'au 6 octobre sur Ushuaïa TV à 20h45, une programmation qui met les pôles à l'honneur avec des documentaires, des films sur les enjeux, la faune, la flore...

- De nombreuses expositions ont reçu le label "été polaire"
Vous pourrez en voir aussi bien à Prémanon à l'espace des Monde Polaires dans le Haut-Jura, qu'à La Gacilly dans le Morbihan, à Honfleur, à Dinard ou à Nasbinals en Lozère...

Mais aussi des rendez-vous littéraires, du théâtre de rue, des visites guidées...
Sans oublier un programme éducatif et scientifique, avec un kit pédagogique, un concours pour les classes à la rentrée...


Été polaire... suite

Le programme vous propose aussi une belle bibliographie polaire avec des ouvrages de référence pour tous les amoureux des pôles.
De Jean Baptiste Charcot, explorateur polaire à la Mission Tara en Antarctique, d'Olivier Truc à Paul Émile Victor, une quarantaine de livres pour parfaire vos connaissances sur le sujet.
Été polaire à la galerie : "Introduction à l'art inuit".

Nous avons le plaisir d'avoir été labellisés "Été polaire".

Dans ce cadre, nous vous proposons une "Introduction à l'art Inuit", mini conférence gratuite qui se déroulera à la galerie avec une dizaine de participants maximum, sur plusieurs dates (voir ci-dessous).
D'une durée d'environ une heure, cette présentation permettra de découvrir des pièces archaïques, des œuvres contemporaines, mais aussi leurs matériaux, leurs styles, les artistes les plus connus...
La réservation sera obligatoire, par téléphone au 01 42 77 39 12.

Dates et heures :
En Juillet
- Mercredi 7 à 18h
- Dimanche 11 à 15h
En Septembre
- Vendredi 10 à 18h
- Dimanche 12 à 15h
- Mercredi 22 à 18h

D'autres dates seront ajoutées si besoin (ou supprimées si pas de demande :-) ).
Inscription gratuite/ réservation obligatoire par téléphone au 01 42 77 39 12. Merci


Fermeture annuelle

La galerie sera fermée du dimanche 25 juillet au vendredi 20 août 2021, réouverture à 11 heures.
Nous vous souhaitons un très bel été.
Prenez soin de vous !
> Macabre découverte, Langues, Été Polaire, Art Shopping...
Quand il fallait "tuer l'indien au coeur de l'enfant"

Au milieu du 19ème siècle le gouvernement canadien adopte une politique d'assimilation forcée afin de trouver une solution au "problème indien". En 1892 un partenariat est créé entre le gouvernement et les églises qui administrent des écoles résidentielles, où les jeunes enfants autochtones sont regroupés après avoir été enlevés - souvent de force, à leur famille.
Déracinés, parfois à des centaines de kilomètres de leurs lieux de vie, ces enfants recevaient des vêtements occidentaux, avaient leurs cheveux tondus et devaient oublier leurs langues, coutumes et traditions.
Entre 1831 et 1996 (date de fermeture des derniers pensionnats !) plus de 150 000 enfants y sont admis.
Les mauvais traitements (y compris les abus sexuels), les châtiments corporels, les conditions de vie avec un sous financement chronique, l'insalubrité, la tuberculose... font qu'environ 6000 d'entre eux y ont trouvé la mort.
Et leurs parents n'ont, pour la plupart, jamais su ce qui s'était passé et où étaient leurs enfants.

En 2008 la commission Vérité et Réconciliation a été créée afin de contribuer à la vérité, la guérison et la réconciliation. Ses travaux ont été publiés en 2015.

En mai 2021, un charnier avec les restes de 215 enfants a été trouvé sur le site d'un pensionnat à proximité de Kamloops, en Colombie Britannique.
Mais de nombreux autochtones pensent que le nombre pourrait être beaucoup plus important, d'après les "enfants" qui manquent toujours à l'appel. Des recherches vont donc se poursuivre.


De jeunes Inuit interdits de parler l'inuktitut...

Actuellement de nombreux jeunes Inuit sont placés en "Centres Jeunesse" le temps de se recadrer, amenés là en raison de problèmes familiaux.
Mais les quelques maisons de réadaptation situées au Nunavik étant saturées, ces jeunes sont dirigés vers le "Sud", autour de Montréal.
Malheureusement dans ces centres du Sud, les éducateurs ne comprennent pas l'inuktitut. Ils ne permettent donc pas aux jeunes de s'exprimer dans leur langue natale, ayant peur d'être débordés.

La Commission des Droits de la Personne et des Droits de la Jeunesse (CDPDJ) vient de publier un rapport indiquant un "non respect chronique de leur droit à l'éducation" .
Car pour qu'un jeune Inuit puisse étudier en anglais, (le Nunavik est au nord du Québec et donc francophone) il doit fournir les papiers d'étude de ses aïeuls pour prouver que ceux-ci ont bien été éduqués en anglais... par exemple dans les pensionnats !
Papiers qu'aucun d'entre eux n'a... ou n'a envie de rechercher.< br>
Privés de langues connues et sans aucun accès à l’information - qui est en français, ces jeunes sont loin du "Tremplin vers la guérison" annoncé.
Quant aux contacts sociaux, ils sont problématiques avec les gardiens, qui ne connaissent pas leur culture. Par exemple, pour un inuit ne pas regarder quelqu'un dans les yeux, c'est le respecter....
De même les seuils de visite annuels ne sont pas respectés, les jeunes ayant très peu de contacts avec leur famille restée à plus de 1000 km au nord !

La commission a fait de nombreuses recommandations, dont la plus importante est de créer plus de maisons au Nunavik.
Été Polaire

En 2021, L'été polaire présentera la première saison culturelle et scientifique autour de l'Arctique et de l'Antarctique.
Du 10 juin au 10 octobre, partout en France, la magie, la richesse et les enjeux de ces mondes polaires seront célébrés.
Expositions, débats, conférences, présentations scientifiques... en tout une centaine de rendez-vous à ne pas manquer

Le programme sera publié le 10 juin, sur le site de l'été polaire.


Art Shopping

Le samedi 19 et le dimanche 20 juin, nous serons ravis de vous accueillir au Carrousel du Louvre, à l'occasion du salon Art Shopping.
Des invitations sont disponibles à la galerie. N'hésitez pas à nous les demander.

Carrousel du Louvre (99 rue de Rivoli 75001 Paris)
Samedi 19 : 11h - 20h
Dimanche 20 : 11h - 19h
> Réouverture
La galerie a le plaisir de vous annoncer sa réouverture ce mercredi 19 mai, aux horaires habituels (de 11h à 19h, du mardi au samedi).
> Eaux de l'Arctique, Elections au Groenland, Réouverture !
Découvrez pourquoi les eaux de l'Arctique sont différentes.

Alors que la plupart des océans ont une eau de surface plus chaude et plus légère que celle en profondeur, froide et plus dense, les caractéristiques des eaux en Arctique sont souvent différentes.
Car les couches d'eaux y sont plus contrôlées par la salinité que par la température.
En effet, la glace fondue et l'eau des rivières forment une couche d'eau douce mais froide en surface.

Au nord du Pacifique, au niveau du détroit de Béring, les chercheurs de l'Université de Californie de San Diego ont découvert que des panaches d'eaux chaudes venant du sud plongent et passent sous les eaux arctiques plus douces.
Ces eaux chaudes créent des sortes de poches, qui circulent en tourbillonnant, interagissant avec les eaux froides voisines. Ces poches semblent résister des mois, voir des années en profondeur.
Nommées "pompes à chaleur" ces eaux accélèrent aussi la fonte, mais par le bas....
Elections au Groenland

En Avril, les élections groenlandaises se sont transformées en un référendum sur l'exploitation des mines d'uranium et de terres rares (métaux utilisés dans les téléphones et les ordinateurs).
La formation Inuit Ataqatigiit, qui a gagné avec plus de 36% des suffrages soit 12 élus, est alliée avec les indépendantistes du parti Naleraq qui ont 4 sièges, ce qui leur donne un total de 16 élus, soit la majorité du parlement de 31 membres.
Ces deux partis s'étaient mis d'accord sur un programme privilégiant le social, l'éducation, la pêche et l'écologie. elections

Le parti Social Démocrate, au pouvoir depuis une quarantaine d'années, n'est arrivé qu'en deuxième position avec 25% des voix. Ce parti, qui temporise maintenant, a longtemps été favorable aux projets miniers afin d' accroitre l'indépendance économique du Groenland vis à vis du Danemark.
Actuellement la pêche représente environ 90% des exportations.
Mais l'exploitation des mines présente des risques pour l'environnement.
Par exemple, une zone qui semble très riche en terres rares est située à 8 km de Narsaq, ville de 1500 habitants au sud du Groenland.
La compagnie australienne Greenland Minerals & Energy (GME) avait obtenu en 2007 un permis d'exploitation espérant une production annuelle de 22 000 tonnes, soit environ 6% de la production annuelle mondiale de terres rares. Mais cette compagnie voulait aussi exploiter l'uranium et prévoyait de stocker des déchets dont certains radioactifs dans un lac voisin... ce qui n'est pas approuvé par de nombreux groenlandais.


En mai la galerie espère vous accueillir dès le mercredi 19... Vous nous avez manqué !
Et, malgré les difficultés d'approvisionnement, nous vous proposerons de nouvelles pièces...
> Commandes possibles pendant la fermeture
En application des mesures gouvernementales, la galerie sera fermée durant 4 semaines, à partir du samedi 20 mars.

Nous assurerons néanmoins l'envoi ou le click&collect de vos commandes. Pour toute demande, vous pouvez nous contacter par mail : contact@artinuitparis.com ou par téléphone : 01 42 77 39 12 (heures bureau du mardi au samedi, merci).

En attendant de vous retrouver, la galerie se refait une beauté !
> Mine de fer, Perles, Prix, Livres..
Découvrez pourquoi des inuit s'opposent à l'agrandissement d'une mine de fer...
Au nord de l'île de Baffin, la mine Mary River de l'entreprise Baffinland a un projet d'expansion.
Celui-ci est discuté depuis des années entre les organisations représentatives autochtones et les représentants de la mine.
Ce projet prévoit la construction d'une voie ferrée de 110 kilomètres entre la mine et le port d'embarquement de Steensby Inlet afin de doubler la production.
Mais pour la population locale, ces changements vont menacer les populations
- de caribous, les rails traversent une zone de mise bas
- de narvals et autres animaux marins par l'augmentation du transport maritime.
Car les nouveaux minéraliers envisagés par la mine font 6 fois la capacité du principal cargo assurant le service actuellement,et le nombre de passages de ces cargos est estimé à 200 par an.
Selon la compagnie, les manifestants réclament aussi des redevances directes pour les communautés les plus proches de la mine.
Durant une semaine, une petite dizaine d'inuit a bloqué la piste d'atterrissage en y installant des tentes et motoneiges.
Ils venaient des communautés "voisines" de Pont Inlet et Arctic bay, soit un voyage en motoneige respectivement de 12 et de 30 heures ! Sans oublier qu'en février la température est plus souvent en dessous de moins 30° !

Cette affaire met en évidence les tensions croissantes entre les habitants des villages et les organisations représentatives chargées de faire des recommandations au gouvernement fédéral. La compagnie estime pour sa part que le blocage lui a couté 14 millions de dollars..........
Perles !
Des perles de verre bleues ont été trouvées par des archéologues lors de fouilles au nord de l'Alaska !
Après étude, ces petites perles auraient été fabriquées à Venise vers les années 1450.
Afin de parvenir jusqu'en Alaska, elles ont donc dû parcourir plus de 20 000 kilomètres, passant de poches en poches, de trocs en trocs...
Cette dizaine de perles a été trouvée au nord de l'Alaska par des archéologues de l'Université d'Alaska, Museum of the North à Fairbanks. Des composants, comme de la ficelle qui les entourait, ont pu être datés au radiocarbone et les résultats donnent comme estimation les années 1440/1480 ! L'endroit des fouilles, Punyik Point, était connu comme un lieu de chasse au caribou, occupé comme camp saisonnier par les inuit depuis des centaines d'années.
Dans les années 1960, les chercheurs y avaient déjà trouvé 2 perles de turquoise, puis en 2004, des ornements en métal.
C'est la première fois qu'il est prouvé que des matériaux indiscutablement européens sont arrivés en Amérique avant 1500 par voie terrestre.

Prix en Arts Visuels
Germaine Arnaktauyok est née en 1946 et vit à Yellowknife. Elle est très connue pour ses estampes et livres, ainsi que pour son dessin qui orne la pièce de 2 dollars au Canada.
Elle vient d'obtenir l'important prix de la réalisation artistique du Gouverneur Général en Arts Visuels en 2021.
............

Livres
- Chasseur au harpon de Markoosie Patsauq.
Une cinquantaine d'années après sa parution, ce qui est considéré comme le premier roman inuit au Canada vient d'être traduit directement à partir du texte original en inuktitut, par la chercheuse de l'Université de Concordia, Valerie Henitiuk et Marc-Antoine Mahieu, enseignant de la langue inuit à l'Inalco.
Ce qui a permis de retrouver le texte premier, sans les nombreux écarts dus aux versions traduites d'après le texte en anglais de l'auteur. Pour ce faire, les deux chercheurs ont travaillé avec Markoosie avant le décès de celui-ci en 2020.
Pour commander : Kamik, chasseur au harpon, Markoosie Patsauq, Editions Depaysage.

- Ours polaires de Christian Kemft. Très beau livre dédié au seigneur de l'Arctique. Biologie, aventures vécues et photos superbes... Un livre pour se cultiver et se faire plaisir !
Pour commander : Ours polaires - Christian Kempf Editions de l'Escargot
> Inventions et Pavillon inuit du musée de Winnipeg
Découvrez des inventions inuit

Alors que l'igloo et le kayak sont bien connus comme étant des inventions inuit, savez-vous que de nombreuses autres créations sont parvenues jusqu'à nous, comme :
- Lunettes de soleil : utilisées pour se protéger de la réverbération du soleil sur la glace et la neige, les lunettes de neige sont les ancêtres des lunettes de soleil.
Apparues probablement vers le Xème siècle, elles étaient faites en os, ivoire de morse ou parfois en bois.

- Anorak : ce mot désignait à l'origine un vêtement imperméable qui s'enfilait par la tête et permettait les activités physiques comme la navigation en kayak. Les plus anciens étaient faits avec les matériaux disponibles et ayant des propriétés d'imperméabilité, comme les boyaux d'animaux ou la fourrure.
L'anorak porté dans le kayak était le plus souvent en boyaux de baleine ou d'autres animaux marins, cousus par bandes.

- Bottes d'hiver : portées depuis des centaines d'années par les inuit, les bottes leur permettaient de maintenir leur pieds au chaud et au sec selon les saisons.
Elles sont faites de plusieurs couches, avec des peaux d'animaux, dont des peaux de caribous ou de phoques à l'extérieur et cousues avec du tendon assurant l'imperméabilité par sa capacité à gonfler avec l'humidité et donc à "boucher" les trous de l'aiguille.
Les bottes actuelles pour les grands froids s'inspirent de ces différentes couches.

- Inuksuit (pluriel d'Inukshuk) : ces structures de pierres utilisées comme points de repères sont les ancêtres des panneaux de signalisation (ou des GPS !). Construits souvent sur des points hauts, ils permettaient de donner des indications sur l'espace, en particulier l'hiver, lorsque la neige et la glace avaient modifié les reliefs.
Les inuksuit pouvaient avoir de nombreuses autres fonctions comme "épouvantails " pour les caribous, ils permettaient de les diriger vers un endroit où il serait plus facile de les chasser ou, regroupés près d'une rivière, ils indiquaient le lieu de traversée des hardes.
Ils pouvaient aussi avoir des fonctions spirituelles ou chamaniques.
Certains ont plus de 1000 ans.

Mais aussi le foret à archet, le harpon à flotteur, le flotteur sur le kayak, les traineaux et leurs patins...
Qaumajuq, le pavillon Inuit du musée de Winnipeg

Le nouveau pavillon d'art inuit de la Winnipeg Art Gallery (WAG) disposant d'environ 14 000 oeuvres vient d'être inauguré !
Son nom Qaumajuq (prononcer Kow-ma-yourq ou How-ma-yourk) qui veut dire "c'est brillant, c'est lumineux", célèbre la lumière qui illumine les terres arctiques.
Après plusieurs années de construction, les collections d'art inuit ont été disposées dans ses espaces, conçus pour accueillir des visiteurs mais aussi pour permettre à des artistes de venir s'y exprimer.
Ce lieu de rassemblement devrait permettre de mettre en oeuvre un véritable esprit de réconciliation entre les peuples du Nord et du Sud.
Visible à l'extérieur du bâtiment, une immense pièce de plusieurs tonnes en marbre a été créée par l'artiste Goota Ashoona. C'est une Sedna (sorte de sirène, mythe de la création) et 2 visages de femmes partageant la même bouche et chantant des chants de gorge.
> Nouveaux horaires fermeture à partir du 16 janvier
Nous vous informons qu'en raison des décisions gouvernementales, la galerie fermera à 18h, à compter du samedi 16 janvier.
Nous vous remercions de votre compréhension.
> Découvrez les céramiques inuit, le sexe des rennes, des livres et films...
Céramiques : Alors que les sculptures et les estampes sont des formes bien connues de l'art inuit, il existe aussi des oeuvres en céramique.
Un projet visant à développer le travail de l'argile a vu le jour à Rankin Inlet, village à l'ouest de la baie d'Hudson, après la fermeture de la Mine North Rankin Nickel en 1962. Cette mine employait de nombreux inuit qui se sont retrouvés sans ressources.
Le gouvernement canadien a alors lancé un programme d'artisanat pour les aider, guidés par des enseignants des arts et métiers venus du sud, dont Claude Grenier, céramiste de formation.
La capacité inuit à s'adapter et ce depuis des générations, leur avait permis de survivre. Cette qualité fut transférée dans le domaine de l'art, où les propositions et suggestions de Grenier furent -ou non, acceptées et intégrées sans altérer l' "inuitude" de leur travail.

Un des problèmes rencontrés par le développement de l'activité de céramiste fut la nécessité de faire fonctionner un four alors que les capacités énergétiques dans les villages étaient encore extrêmement limitées. Mais, avec l'abandon de la mine, le supplément d'énergie électrique disponible put être utilisé pour le faire fonctionner.
Un autre problème fut de trouver de l'argile. Il fallait la faire venir du sud !
Enfin, en 1964, Grenier enseigna les rudiments à ceux qui avaient accepté d'essayer ce nouveau médium, si différent du dur basalte que les sculpteurs avaient l'habitude de travailler dans cette zone.
Durant plusieurs années, le studio où les céramiques étaient produites devint le centre actif du village. Mais, quand elles furent envoyées dans le sud, les céramiques représentant des têtes avec des animaux à la place des yeux ou du nez, les pots avec des scènes de chasse... ne semblèrent pas convaincre les bureaucrates à Ottawa.
Ceux-ci demandèrent d'arrêter cette production pour faire des bols et autres objets utilitaires !
Heureusement, refusant de faire des poteries utilitaires, Grenier laissa les artistes s'exprimer librement.
Mais dans le sud, les acheteurs n'étaient pas prêts à payer pour de l'argile cuite qui n'avait pas un cachet d' "authenticité inuit", bien que des expositions dans différents musées et galeries aient été populaires.
Ce programme a perduré jusqu'en 1977. Puis il a dû s'interrompre lorsque le soutien financier institutionnel fut arrêté...

Depuis le programme a repris grâce un couple d'artistes américains, Sue et Jim Shirley, Jim étant devenu officier du développement artistique pour les Territoires du Nord Ouest (nom de la province avant la création du Nunavut en 1999).
Ils ont ouvert la Matchbox Gallery en 1987, invitant des artistes du sud à se confronter aux artistes inuit.
"Vous ne pouvez pas travailler avec des inuit et imposer un style ou une approche. Ils sont très individualistes. C'est leur force, culturellement" dit Jim Shirley.

Découvrez des artistes céramistes dans des interviews filmées :
https://vimeopro.com/mikenelson/inuit-sculptors-from-nunavuut/video/72554868 Exposition en ligne du Musée Gardiner deToronto :
https://artsandculture.google.com/exhibit/northern-visions-contemporary-inuit-ceramics/xwJiB8GdEcj2Kw La Matchbox gallery http://www.thematchboxgallery.com/MatchboxGallery.html
.....
Rennes du Père Noël :
Une étude d'un zoologiste d'un musée de Nouvelle Ecosse nous apprend que les rennes du Père Noël sont des femelles !
Chez les rennes, les mâles et les femelles ont des andouillers (aussi appelés bois). Mais les mâles les perdent en novembre après la saison des accouplements. Les femelles ont des bois plus petits et simples qu'elles perdent seulement au printemps, avant la mise bas.
Donc en décembre, les seuls rennes qui ont des bois sont des femelles... CQFD !

Films : Igloo, 3000, films d'animation, Qallunaat...
- C'est l'hiver, alors apprenez à construire un igloo.. on ne sait jamais !
https://www.onf.ca/film/comment_construire_votre_iglou/ (10 minutes)
- Film expérimental : 3000 ans de culture inuit en 14 minutes, mêlant images d'archives, animations, chants =>https://www.onf.ca/film/trois-mille/
- Sans oublier 2 petits dessins animés du labo d'animation du Nunavut :
La version de l'ours https://www.onf.ca/film/nunavut_animation_la_version_de_lours/
Lumaajuuq https://www.onf.ca/film/labo_animation_nunavut_lumaajuuq/
- Et surtout Qallunaat! Pourquoi les blancs sont drôles de Mark Sandiford en 2006 - 52 minutes
https://www.onf.ca/film/qallunaat_pourquoi_les_blancs_sont_droles/


Lectures
"L'ours polaire et le Droit, Signaux d'alerte" de Jean-Marc Neumann
".....Protéger l'ours polaire et son environnement représente aujourd'hui un véritable défi. Ce n'est pas seulement son avenir qui est en jeu mais celui de l'humanité toute entière."
Sorti en novembre 2020 - Disponible chez L'Harmattan et dans toutes les bonnes librairies.

Sans oublier de se (re)plonger dans "Rêves Arctiques" de Barry Lopez, qui vient de disparaitre à l'age de 75 ans.
Un classique magique et intemporel !